Malaisie Voyage

La Malaisie est en train de devenir le favori de l’Asie du Sud-Est pour les retraités

retraités malaisieD’excellentes infrastructures, des obstacles administratifs minimes, de bons équipements médicaux et la maîtrise de compétences en anglais pour la plupart des habitants font de la Malaisie un favori parmi les personnes âgées qui souhaitent prendre leur retraite en Asie du Sud-Est.

Classée en troisième position dans la liste des endroits préférés pour partir à la retraite , loin devant la Thaïlande ( en neuvième position ) et les Philippines ( en quinzième position ), la Malaisie se transforme en un paradis pour les personnes âgées de partout dans le monde qui sont à la recherche d’un endroit où le niveau de vie est bon, mais aussi où le coût de la vie reste abordable.

Ce classement provient d’un rapport de la revue annuelle International Living . La Malaisie a commencé à chercher à attirer les visiteurs de plus de 50 ans lors d’une campagne appelée “Silver Hair Programme” (cheveux d’argent).
En 2002, le programme a été remanié pour devenir la campagne a très grand succès intitulée « Malaysia My Second Home’ ou ‘MM2H’, soit la Malaisie, mon deuxième chez moi.

La campagne ayant commencé officiellement en 2002, plus de 23 000 retraités ont été séduits par la Malaisie. Mais en plus des retraités, ils sont également un grand nombre de groupes de jeunes immigrés d’expatriés qui cherchent à s’installer en Malaisie alors que la ville est de plus en plus sophistiqué et facile à vivre.

Selon les données de MM2H , les destinations les plus populaires sont Kuala Lumpur , Penang , Langkawi , Ipoh , Malacca , Kota Kinabalu et Johor Bahru . Le développement accéléré de la Région Iskandar à Johor Bahru , à seulement quelques kilomètres de Singapour , est plutôt stimulant pour les retraités.

Étonnamment, seuls quatre pays de la région Asie-Pacifique sont classés dans les 22 premiers pays cités par le magazine International Living . Cela peut être dû aussi à l’instabilité dans certains pays ainsi que d’une croissance relative dans les catastrophes naturelles .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *