juin 29th, 2011

Pourquoi visiter la ville de Malacca en Malaisie ?

Malacca ( en Malaisien : Melaka) est la capitale de l’Etat de Malacca, sur la côte ouest de la Malaisie péninsulaire.
La Malacca moderne d’aujourd’hui est une vieille ville vibrante qui dément la richesse de son histoire. Une visite de Malacca est une expérience unique; son contexte historique riche lui a valu une désignation du site du patrimoine mondial en Juillet 2008.
Avant l’arrivée du premier sultan de Malacca, la ville était un simple village de pêcheurs locaux habités par des Malais. Malacca a été fondée par Parameswara, aussi appelé Iskandar Shah ou le Sri Majara, le dernier Raja de Singapura (maintenant connu comme Singapour) suite à une attaque Majapahit en 1377. Parameswara a trouvé sa voie à Malacca en 1400 où il a trouvé un port, accessible en toutes saisons et sur le point étroit situé stratégiquement sur ​​le détroit de Malacca. Qui plus tard est devenu Malacca.

Ce qu’il vous faudra voir à Malacca : (suite…)

avril 13th, 2011

Pourquoi visiter la ville de Georgetown en Malaisie ?

Georgetown est la capitale de l’île et l’état de Penang, sur la côte ouest de la Malaisie péninsulaire. Elle a été inscrite par l’UNESCO en 2008 en tant que site du patrimoine mondial, en collaboration avec collègues ancienne localité détroit, Melaka.
Fondée en 1786 par la Colombie-trader Francis Light, Georgetown est l’un des Straits Settlements trois avec Malacca et de Singapour. Moderne Georgetown est l’une des plus grandes villes de Malaisie avec plus de 600.000 habitants.

Notez que grâce à sa combinaison de Chinois et les musulmans, Georgetown prend ses jours de repos religieux. La plupart de la ville cesse de travailler pour la deuxième moitié du samedi, et tous les dimanche. De nombreux magasins et restaurants sont fermés pendant cette période et les rues sont très endormi et tranquille, avec une activité touristique peu favorable en cours. Appels à la prière musulmane peut être entendu à la fois la prière nécessaire, et il n’est pas rare de voir les habitants chinois brûler de l’encens pour le culte des ancêtres sur les trottoirs. (suite…)